Art & culture en Savoie

savoie

Les costumes étranges et chatoyants de la vallée de la Maurienne, ou la "frontière" de Tarentaise (coiffe) ont depuis longtemps provoqué l'étonnement des voyageurs. La richesse des éléments et la très grande diversité des costumes féminins marquent, par des détails, l'identité culturelle de chacun et la volonté de se différencier du village voisin et d'Annecy la dominante ; certains traits vestimentaires n'ont pas d'équivalent en Europe.

Cœurs et croix

Cette richesse apparaît aussi dans les bijoux qui accompagnaient le costume féminin. Autrefois fabriqués par des artisans locaux à partir de pièces de monnaie en métal précieux qu'apportaient les familles, cœurs et croix étaient en or ou en argent selon la fortune, mais aussi selon l'âge : l'argent, symbole de puretéétait réservéaux jeunes filles. On distingue jusqu'à 14 types de croix en Savoie dont les plus répandues sont la croixgrille, la croix Jeannette et la croix plate. On distingue jusqu'à 14 types de croix en Savoie

La vie dans l'alpage

L'alpage, ou "grande montagne", comprend les prairies situées entre 1 500 et 2 500 m d'altitude. Pendant les "cent jours", de juin à septembre, les vaches des paysans de la vallée y sont rassemblées en grands troupeaux pouvant atteindre 200 têtes; ces troupeaux contribuent à entretenir l'espace montagnard.La "grande montagne" présente deux formes d'exploitation : un mode individuel, où le montagnard loue les vaches des petits paysans de la vallée, et un mode communautaire, qui rassemble les vaches d'un village ou d'une commune, dans lequel on se partage en fin de saison le prix de vente de fromage.

Chemins du Baroque

Expression artistique de la réforme catholique issue du concile de Trente, le baroque apparaît au XVIIe siècle en Savoie. Transformées ou reconstruites dès 1630, les Eglises s'ornent alors d'un mobilier dont la richesse contraste avec l'austérité de leur façade. Tout en privilégiant le mouvement, les jeux de lumière et le trompe-l'œil, les artistes locaux en Maurienne ou valésians en Tarentaise confèrent à cet art nouveau une spécificité rurale proche de la nature et des hommes dont il doit exprimer la profonde spiritualité. Les Chemins du Baroque permettent aujourd'hui de découvrir une centaine d'édifices disséminés sur un itinéraire de plus de 500 km dans les vallées de Savoie. Une équipe de guides conférenciers aident les visiteurs à découvrir ces lieux.